1
2
4
5
DEMANDE DE L’AIDE À LA CRÉATION ET À LA REPRISE D’UNE ENTREPRISE (ACCRE)
s’il y a plusieurs demandeurs, remplir autant de formulaires qu’il y a de demandeurs.
Demande de l’ACCRE au moment de la déclaration d’entreprise :
Demande de l’ACCRE postérieure au dépôt de déclaration d’entreprise (dans les 45 jours suivant la déclaration d’entreprise).
Préciser le numéro SIRET de l’entreprise
Création d’une entreprise individuelle : compléter les cadres 1, 2, 4 et 5.
Création ou reprise d’une société : compléter tous les cadres de 1 à 5.
RÉSERVÉ AU CFE
U E F K
Déclaration n°
Reçue le
Transmise le
La loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés s’applique aux réponses des personnes physiques à ce questionnaire.
Elle leur garantit un droit d’accès et de rectification, pour les données les
concernant, auprès des organismes destinataires de ce formulaire.
N° 13584*02
DÉCLARATION RELATIVE AU DEMANDEUR
NOM DE NAISSANCE
Prénoms :
Numéro de Sécurité Sociale du demandeur :
Domicile : rés., bât., n°, voie, lieu-dit
Code postal Commune / Pays
Demandeur d’emploi indemnisé ou indemnisable
Demandeur d’emploi non indemnisé inscrit à Pôle Emploi six mois au cours des dix-huit derniers mois
Bénéficiaire : – du RSA – du RMI – de l’ASS – de l’ATA (1)
Jeune de 18 à 25 ans révolus
Personne de moins de 30 ans non indemnisée ou reconnue handicapée
Salarié ou personne licenciée d’une entreprise en redressement, liquidation judiciaire ou sauvegarde
qui reprend l’activité de l’entreprise
Personne créant une entreprise implantée au sein d’une zone urbaine sensible
Bénéficiaire du complément de libre choix d’activité
(1) Parmi les allocataires de l’allocation temporaire d’attente (ATA) sont éligibles à l’ACCRE : les bénéficiaires de la pro-
tection subsidiaire autorisés à exercer une activité, les ressortissants étrangers auxquels une carte de séjour temporaire
a été délivrée, et les personnes en attente de réinsertion (anciens détenus et salariés expatriés non admis au régime
d’assurance chômage).
Niveau de formation (cf. notice)
Motif d’inscription à Pôle Emploi (cf. notice)
Qualification du dernier Emploi occupé (cf. notice)
Date d’inscription à Pôle Emploi : le
J’atteste sur l’honneur que l’ACCRE ne m’a pas été accordée au cours des 3 dernières années et que
les renseignements ci-dessus sont exacts, sous peine des sanctions prévues par la loi.
Date : Signature du demandeur :
Nom d’usage
Nationalité Sexe M F Né(e) le
Numéro de téléphone personnel :
Forain Commune de rattachement administratif :
Code postal Nom de la commune
3
SITUATION DU DEMANDEUR
POUR UNE SOCIÉTÉ
Dénomination sociale
Le demandeur :
détient avec sa famille plus de 50 % du capital dont 35 % au moins à titre personnel
est dirigeant et détient directement ou avec sa famille au moins un tiers du capital dont 25 % au
moins à titre personnel, aucun autre associé hors de sa famille ne détenant plus de 50 % du capital.
détient, avec les autres demandeurs d’ACCRE, plus de 50 % du capital de la société, l’un au moins
des demandeurs a la qualité de dirigeant, et chaque demandeur détient une part du capital au
moins égale à 10 % de la part détenue par le principal actionnaire ou porteur de parts
Nombre total d’associés (y compris le demandeur) :
Le demandeur est titulaire d’un contrat d’appui au projet d’entreprise (CAPE)
Le demandeur est en cours d’accompagnement dans le cadre du parcours NACRE
Nombre d'emplois (y compris le demandeur) : – créés (en cas de création)
– repris (en cas de reprise)
CADRE RÉSERVÉ À L’URSSAF
Demande acceptée
Demande refusée Motif
N° d’enregistrement du dossier Date
4
2
NOTICE DEMANDE DE L’AIDE À LA CRÉATION ET À LA REPRISE D’UNE ENTREPRISE (ACCRE)
N° 51223#02
L’Aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’une entreprise
Selon le régime fiscal choisi, l’ACCRE consiste, soit en une exonération de cotisations sociales pendant 12 mois, soit en un allégement des cotisations sociales pour une durée maximale de 36 mois.
Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier du nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise (NACRE). Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site www.entreprises.gouv.fr/nacre
SITUATION DU DEMANDEUR PIÈCES JUSTIFICATIVES À PRODUIRE (photocopie)
Demandeur d’emploi indemnisé
Demandeur d’emploi indemnisable : personne remplissant les conditions pour bénéficier de l’allocation
d’assurance chômage ou de l’allocation prévue en cas de convention de reclassement
Demandeur d’emploi non indemnisé inscrit à Pôle Emploi six mois au cours des dix-huit derniers mois
Bénéficiaire du Revenu de Solidarité Active, du Revenu Minimum d’Insertion, de l’Allocation de
Solidarité Spécifique ou certaines catégories de bénéficiaires de l’Allocation Temporaire d’Attente
Jeune de 18 à 25 ans révolus
Personne de moins de 30 ans non indemnisée (durée d’activité insuffisante pour l’ouverture de droits)
ou reconnue handicapée
Salarié ou personne licenciée d’une entreprise en redressement ou en liquidation judiciaire qui reprend
l’activité de l’entreprise : l’entreprise est soumise à l’une des procédures de sauvegarde, de redresse-
ment ou de liquidation judiciaires et le salarié ou la personne licenciée reprend tout ou partie de cette
entreprise en s’engageant à investir en capital la totalité des aides et à réunir des apports complémen-
taires en capital au moins égaux à la moitié des aides accordées
Personne créant une entreprise implantée au sein d’une zone urbaine sensible
Bénéficiaire du complément de libre choix d’activité
1 : Au moins Bac plus 3
2 : Bac plus 2
3 : Niveau Bac ou équivalent
4 : CAP, BEP avec diplôme ou
équivalent
5 : Niveau CAP, BEP sans
diplôme
6 : Niveau inférieur au CAP, BEP
7 : Études primaires
1 : Licenciement économique
2 : Rupture conventionnelle du
contrat de travail
3 : Autre licenciement
4 : Suite à démission
5 : Fin de CDD
6 : Fin de mission d’intérim
7 : Recherche d’un premier
emploi
8 : Fin de période d’inactivité
9 : Fin de contrat aidé
0 : Autre motif :
1 : Ouvrier
2 : Employé, Technicien
3 : Agent de maîtrise
4 : Profession intermédiaire,
cadre
5 : Artisan, commerçant
6 : Profession libérale
7 : Agriculteur
8 : Sans qualification
Codes Niveau de formation initiale :
Codes Motif d’inscription à Pôle Emploi :
Codes Qualification du dernier emploi occupé :
Si vous ne pouvez pas bénéficier de l’ACCRE, sachez que d’autres dispositifs de soutien à la création ou à la reprise d’entreprise ont été mis en place par les pouvoirs publics, notamment :
1. Le report des cotisations et contributions sociales dues au titre de la première année d’activité et l’étalement sur cinq ans de leur paiement
ll permet au créateur ou repreneur d’une entreprise de demander un différé de paiement, et, éventuellement, de bénéficier d’un paiement échelonné (sur une période maximale de 5 ans, à hauteur de 20 % au mini-
mum par an) des cotisations et contributions sociales personnelles dues au titre des 12 premiers mois d’activité. Le bénéfice du report et de l’échelonnement du paiement des cotisations et contributions sociales
doit faire l’objet d’une demande écrite de l’intéressé qui doit être présentée au plus tard à la date de la première échéance d’appel à cotisations et avant tout versement de cotisations et contributions sociales
(3 mois après l’immatriculation). Contactez : votre caisse du régime social des indépendants ou votre URSSAF
2. Exonération de cotisations sociales au bénéfice des salariés-créateurs
Elle permet aux salariés qui créent ou reprennent une entreprise tout en étant employés dans une autre entreprise, de bénéficier, durant les 12 premiers mois d’activité, d’une exonération de cotisations sociales
dues au titre de leur nouvelle activité d’entrepreneur. La demande doit être effectuée par écrit et doit intervenir au plus tard à la date de la première échéance d’appel à cotisations (3 mois après l’immatriculation et
le début d’activité). Contactez : votre caisse du régime social des indépendants ou votre URSSAF
3. Le régime microsocial simplifié
Si vous relevez déjà ou que vous avez opté, dans le cadre de votre déclaration de création ou de reprise d’entreprise, pour le régime fiscal de la micro entreprise, vous pouvez bénéficier d’un calcul spécifique du
montant de vos cotisations sociales basé sur le montant de votre chiffre d’affaires. Contactez : votre caisse du régime social des indépendants
4. Si vous implantez votre entreprise dans un Zone Franche Urbaine (ZFU)
Si vous vous installez en ZFU, vous serez exonéré de vos cotisations d’assurance maladie pendant 5 ans, dans la limite d’un seuil fixé par la réglementation, à l’exclusion de la cotisation finançant les indemnités
journalières. Contactez : votre caisse du régime social des indépendants
Si l’exercice se fait en société : fournir les statuts
Notification d’ouverture de droit ou dernier titre de paiement
Bulletins de salaire des 4 derniers mois et lettre de licenciement ou bulletin d’acceptation de la CRP
(Convention de reclassement personnalisé) ou du CTP (Contrat de transition professionnelle)
Historique de l’inscription à Pôle Emploi
Attestation justifiant la qualité d’allocataire ou de bénéficiaire des aides mentionnées
Pour les moins de 26 ans, la pièce d’identité attestant de la date de naissance suffit
Pour les 26 à moins de 30 ans : attestation sur l’honneur de non indemnisation par le régime d’assu-
rance chômage ou contrat de travail accompagné de toute pièce attestant de sa rupture ; pour une
personne handicapée, justificatif de reconnaissance de personne handicapée délivrée par la commis-
sion départementale des droits et de l’autonomie.
Copie du jugement d’ouverture de la procédure de liquidation judiciaire ou à défaut une attestation du
liquidateur, de l’administrateur judiciaire ou du juge commissaire
Justification de l’adresse de l’établissement où s’exerce l’activité dans la ZUS
Notification d’ouverture du droit à l’allocation ou titre du dernier paiement
Chrome Web Store
It looks like you haven't installed the Fill Chrome Extension Add to Chrome